Espace recrutement

Label diversité

Médiateur

Catégories A+ et A

Définition synthétique

Le médiateur est investi de deux missions :

  • contribuer à la prévention et au règlement des situations conflictuelles entre les usagers et les ministères ;
  • faire des propositions de réforme en vue d’améliorer les relations entre l’administration et les usagers.

Activités principales

  • Traitement et instruction, en liaison avec le service concerné, des litiges et des réclamations individuelles des personnes physiques ou morales et formulation de recommandations proposant une solution aux parties
  • Recommandation de bonnes pratiques administratives et propositions de réformes
  • Participation à la définition des orientations et objectifs stratégiques organisant les relations entre les ministères et les usagers
  • Participation aux actions de qualité de service et de communication externe des ministères
  • Représentation institutionnelle externe
Savoirs Savoir-faire Savoir-être
  • Organisation, fonctionnement et missions des ministères et des administrations
  • Politiques, mesures et dispositifs en matière de relations entre l’administration et les usagers
  • Techniques de l’information
  • Techniques et outils de communication
  • Connaissances juridiques (tous domaines du droit et leurs évolutions)
  • Expertise métier (fiscal notamment)
  • Connaissances des processus alternatifs de règlement des litiges et de la pratique de la médiation dans d’autres domaines
  • Analyser des situations
  • Analyser les enjeux
  • Gérer des conflits ou des situations sensibles
  • Conduire une négociation
  • Argumenter
  • Rédiger des recommandations et des rapports d’activités
  • Concilier l’application des règles de droit et l’équité
  • Neutralité
  • Objectivité
  • Sens de la confidentialité
  • Qualités d’écoute
  • Diplomatie
  • Force de conviction
  • Force de proposition

Conditions particulières d’exercice

  • Pics d’activité pour traiter certaines situations d’urgence pour l’usager

Tendances d’évolution

Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Positionnement de l’usager au cœur de l’action administrative
  • Evolution et complexification de la réglementation
  • Exigences accrues des usagers vis-à-vis des services publics
  • Rôle croissant de la mission de médiation

Proximité de compétences

Partagez cet article !