Accueil du portailRECRUTEMENTRecrutement par concoursJe souhaite devenir agent publicJ'ai le niveau Licence ou équivalent › Inspecteur de la DGDDI - traitement automatisé de l’information – programmeur de système d’exploitation (PSE) - externe
Espace recrutement

Label diversité

Inspecteur de la DGDDI - traitement automatisé de l’information – programmeur de système d’exploitation (PSE) - externe

Direction organisatrice : DGDDI

Catégorie statutaire : catégorie A

Ouvert aux ressortissants Union Européenne et Espace Economique Européen : oui mais l'accès à certains emplois est réservé aux seuls titulaires de la nationalité française, ces emplois étant liés à l'exercice de prérogatives de puissance publique ou inséparables de l'exercice de souveraineté nationale

Ouvert aux ressortissants hors UE et EEE : non

 

Accéder au calendrier du concours

Année Inscriptions Epreuves écrites Date prévue de notification Admissibilité Epreuves orales Date prévue de notification de l'admission
Début des inscriptions internet ou du retrait des dossiers Fin des inscriptions internet ou du dépôt des dossiers
             

Présentation générale du concours

L'inspecteur des douanes et droits indirects recruté dans la spécialité " traitement automatisé de l'information - programmeur de système d'exploitation (PSE)" appartient à la catégorie A de la fonction publique de l'État.

Il est chargé du développement des applications et des réseaux et est amené, à ce titre, à utiliser les méthodes, langages et technologies les plus optimales du marché des systèmes d'information de la DGDDI

La DGDDI appartient au ministère de l'action et des comptes publics. Elle est chargée de missions très variées telles que le dédouanement des marchandises, la lutte contre la fraude, la protection du consommateur et l'élaboration des statistiques du commerce extérieur. Elle s'est dotée par ailleurs, depuis plusieurs années, d'un système d'information évolué, ouvert sur les entreprises et les particuliers et basé sur une statégie "tout internet".

L'inspecteur informaticien remplit à la fois un rôle d'encadrement et de spécialiste :

  • il est responsable d'une équipe (encadrement, motivation, organisation et coordination du travail) ;
  • il est chargé du développement des services en ligne relatifs aux missions douanières ;
  • il utilise quotidiennement les outils les plus perfectionnés et les technologies Internet les plus récentes.

Conditions particulières de recevabilité des candidatures

Le concours externe est ouvert aux titulaires d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau II (ex : licence) en application des dispositions de l’article R. 335-13 du code de l’éducation, inscrit et recensé au répertoire national des certifications professionnelles.

A défaut, les candidats doivent justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans à temps plein dans un emploi de niveau au moins équivalent à celui exercé par un inspecteur des douanes (cf. nomenclature PCS-ESE 2003 de l’INSEE).

Composition du jury

  • Lien vers le document de composition du Jury

Nature des épreuves

Admissibilité

  • Épreuve n° 1 - Rédaction d'une note de synthèse sur un sujet d'ordre général à partir d'un dossier afin d'apprécier les capacités rédactionnelles et de synthèse du candidat

Durée : 3 h - Coefficient : 3. Toute note inférieure à 5/20 à cette épreuve est éliminatoire.

  • Épreuve n° 2 - Composition sur un sujet relatif aux principes généraux du logiciel.

Durée : 2 h - Coefficient : 2. Toute note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

  • Épreuve n° 3

Epreuve permettant d’apprécier la connaissance d’un système d’exploitation, à choisir parmi une liste fixée par arrêté du ministre intéressé et publiée six mois au moins avant la date de début des épreuves. Toute note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

Durée : 4 h - Coefficient : 4. Toute note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

Admission

Épreuve n° 1 - Entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur, à partir notamment d’un curriculum vitae transmis par le candidat.

L’entretien débute par une présentation par le candidat, durant cinq minutes, de son parcours. Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement du ministère et de la direction générale des douanes et droits indirects.

En vue de l’entretien, le jury utilise une grille d'évaluation dont le contenu est mis en ligne.

Durée : 30 minutes - Coefficient : 5. Toute note inférieure à 5/20 à cette épreuve est éliminatoire.

 

  • Épreuve n° 2 - Interrogation portant sur l'informatique.

    L'épreuve se compose de deux parties :                                                                                                                                           - exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort par le candidat, pendant une durée de cinq minutes ;                                - échange avec le jury à partir de l'exposé et questionnement en rapport avec le sujet et/ou éventuellement le programme pendant vingt-cinq minutes.

Préparation : 15 minutes - Exposé et questions : 30 minutes - Coefficient 3. Toute note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire

  • Épreuve n° 3 - Traduction et réponse à des questions portant sur un texte en anglais issu d’une revue ou d’une documentation informatique.

   Durée : 2 h - Coefficient : 1. Cette épreuve ne comporte pas de note éliminatoire.

 N.B. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. La somme des points ainsi obtenus forme le total des points obtenus par le candidat.

 

Programme des épreuves et liste des systèmes d'exploitation (valable à compter du concours organisé au titre de 2019)

 

Contact

Vous pouvez contacter directement le service des examens et concours de votre direction de rattachement.

Vous habitez en région parisienne

Pour tous les autres départements

Formation initiale

Les candidats admis au concours sont nommés inspecteurs-élèves et soumis à un cycle d'enseignement professionnel d'un an à l'Ecole nationale des douanes à Tourcoing.

Le cycle débute par une période de formation interministérielle dont le contenu est commun aux agents de catégorie A de la DGDDI, la Direction Générale des Finances publiques, l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (I.N.S.E.E.) et de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (D.G.C.C.R.F.).

La scolarité des inspecteurs-informaticiens comprend un enseignement douanier et informatique.

A l'issue du cycle d'enseignement professionnel, les inspecteurs titularisés effectuent une période de formation pratique d'une durée de six mois dans leur résidence d'affectation qui est soit le Centre Informatique Douanier d'Osny (Val d'Oise) soit la sous direction des systèmes d'information et des télécommunications de la direction générale des douanes située à Montreuil, soit la Direction Nationale des Statistiques et du Commerce Extérieur à Toulouse.

Autres informations

Nomination

Les lauréats du concours sont nommés inspecteurs-élèves des douanes et suivent un cycle d'enseignement professionnel.

Titularisation

Après une année de stage, les inspecteurs-élèves sont titularisés sous réserve d'avoir satisfait au contrôle continu de connaissances. Ils deviennent inspecteurs des douanes et droits indirects. Ce grade comprend douze échelons, le passage de l'un à l'autre s'effectue par ancienneté.

Rémunération

Vous percevrez, en chiffres bruts annuels, dès l'affectation en sortie d'école, 40 000 euros (primes incluses). Chiffres indicatifs pour des agents recrutés à titre externe (base 2018).

Perspectives d'évolution administrative

A l'issue de 5 années dans la spécialité informatique, l'inspecteur PSE a la possibilité de s'orienter vers les autres fonctions offertes aux inspecteurs des douanes et droits indirects.

Les inspecteurs peuvent accéder au grade d'inspecteur principal, sous réserve de certaines conditions d'ancienneté de carrière. L'accession à ce grade, par voie d'examen professionnel interne, ouvre des perspectives de carrière dans le cadre supérieur. Il est également possible d'accéder aux grades d'inspecteur principal et d'inspecteur régional par promotion au choix.

 

Modifié le 11/09/2018
Partagez cet article !