Accueil du portailRECRUTEMENTRecrutement par concoursJe souhaite devenir agent publicJ'ai le niveau Baccalauréat › Contrôleur de la DGDDI - branche de la surveillance - externe
Espace recrutement

Label diversité

Contrôleur de la DGDDI - branche de la surveillance - externe

Direction organisatrice : DGDDI

Catégorie statutaire : catégorie B

Ouvert aux ressortissants Union Européenne et Espace Economique Européen : oui mais l'accès à certains emplois est réservé aux seuls titulaires de la nationalité française, ces emplois étant liés à l'exercice de prérogatives de puissance publique ou inséparables de l'exercice de souveraineté nationale

Ouvert aux ressortissants hors UE et EEE : non

 

Accéder au calendrier du concours

Année Inscriptions Epreuves écrites Date prévue de notification  Admissibilité Epreuves orales Date prévue de notification de l'admission
Début des inscriptions internet ou du retrait des dossiers dossiers Fin des inscriptions internet ou du dépôt des dossiers
             

Présentation générale du concours

Les contrôleurs des douanes et droits indirects de la branche de la surveillance appartiennent à la catégorie B de la fonction publique de l'État.

Affectés dans une brigade, ils sont tenus au port de l'uniforme et d'une arme de service.

En tant qu'agent, le contrôleur contrôle les voyageurs, leurs bagages, les marchandises en mouvement et les moyens de transport aux points de passage autoroutiers, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires des frontières extérieures à l'Union européenne et sur tout point national.  Il procède à l'application des droits et taxes ainsi qu'au contrôle de l'accomplissement des diverses formalités fixées par les lois et règlements.

En tant que chef d'équipe, le contrôleur encadre les personnels placés sous sa responsabilité et anime leur action de surveillance douanière.

Des emplois spécialisés sont réservés à certains agents, dont la candidature a été agréée à l'issue d'une enquête interne, et qui ont acquis une qualification technique particulière, notamment :

  • maître de chien (anti-stupéfiants ou anti-explosifs),
  • agent motocycliste,
  • marin ou mécanicien de marine,
  • pilote ou mécanicien dans une brigade aérienne,
  • agents des douanes chargés d'effectuer des enquêtes judiciaires (après examen probatoire).

Il est précisé que les activités de contrôle des mouvements de personnes et de marchandises ainsi que de recherche de la fraude exigent que les agents de la surveillance fassent preuve d'une grande disponibilité et d'esprit d'initiative. En effet, compte tenu de la nécessité de continuité du service, les agents doivent également exercer leurs fonctions de nuit, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés.

Conditions particulières de recevabilité des candidatures

Les candidats doivent remplir les conditions d'aptitudes physiques exigées pour l'exercice des fonctions. Celles-ci sont vérifiées par un médecin agréé par l'administration au moment de l'admission au concours.

Ces conditions sont fixées par l’arrêté du 2 août 2010 paru au J.O.R.F. du 10 août 2010 relatif aux conditions d'aptitudes physiques particulières pour l'accès aux emplois de certains corps de fonctionnaires.

Composition du jury

  • Lien vers le document de composition du Jury

Nature des épreuves

Préadmissibilité

  • Épreuve écrite

Réponse à des questionnaires à choix multiples destinés à vérifier les connaissances des candidats dans les domaines suivants : connaissances générales, français, mathématiques et raisonnement logique.

Durée : 1 heure et 30 minutes ; coefficient 2

N.B.
Seuls peuvent être admis à se présenter aux épreuves écrites d’admissibilité les candidats ayant obtenu à cette épreuve un total de points fixé par le jury. Les points obtenus à cette épreuve seront pris en compte pour l’admissibilité et l’admission.

Admissibilité

  • Épreuve écrite n°1

Résumé d’un texte portant sur les questions économiques et sociales du monde contemporain, et réponse à des questions en lien avec le texte.

Durée 3 heures ; coefficient 4

  • Épreuve écrite n° 2

Au choix du candidat, ce choix étant précisé lors du dépôt de la demande d'admission à concourir :
a) résolution d’un ou plusieurs problèmes de mathématiques ;
b) résolution d’un ou plusieurs exercices de comptabilité privée ;
c) composition sur un ou plusieurs sujets donnés et / ou cas pratiques d’économie ;
d) composition sur un ou plusieurs sujets donnés et / ou cas pratiques de droit ;
e) Composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou étude d’un ensemble documentaire de géographie économique
f) Composition sur une ou plusieurs questions portant sur des connaissances techniques de navigation maritime

Durée : 3 heures ; coefficient 4

  • Épreuve écrite n° 3 - facultative

Traduction sans dictionnaire (sauf pour l’arabe et le chinois) d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe
Seuls les points obtenus au dessus de 10 sur 20 sont pris en compte.

Durée : 1 heure et 30 minutes ; coefficient 1

Admission

  • Épreuve orale n°1

L'entretien de recrutement comprend deux phases distinctes :

- une évaluation psychologique : elle consiste en la passation d'un inventaire de personnalité suivie d'un entretien individuel avec un examinateur ayant la qualité de psychologue. 

Cette évaluation a pour objet d'évaluer la personnalité et les capacités d'adaptation des candidats aux spécificités des missions et des conditions d'exercice de contrôleur des douanes et droits indirects de la branche surveillance.
Elle n'est pas notée, elle constitue une aide à la décision pour le jury.
Les durées moyennes sont de 35 minutes pour l'inventaire de personnalité et de 30 minutes pour l'entretien. Aucune préparation n'est nécessaire.


- un entretien avec le jury : il est destiné à apprécier, notamment, les motivations du candidat et son aptitude à exercer les fonctions de contrôleur au ministère.
L'entretien comprend une présentation par le candidat de son parcours. Le candidat fournira en amont une fiche de présentation de celui-ci.
L'entretien avec le jury est noté ; la durée est de 25 minutes.

L'évaluation psychologique est un préalable à l'entretien avec le jury : toute absence partielle ou totale entraîne l'élimination à l'entretien de recrutement.

Coefficient : 8

  • Épreuve orale n°2

Interrogation de langue étrangère consistant dans la traduction orale en français d'un texte écrit dans la langue étrangère choisie, suivie d'une conversation dans la même langue.
Les candidats ont le choix entre les langues suivantes : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe.
Toutefois cette langue doit être différente de celle que le candidat a éventuellement choisie pour l'épreuve écrite facultative n° 3 d'admissibilité
Les candidats qui désirent subir cette épreuve doivent le préciser lors du dépôt de la demande d'admission à concourir

Durée : 15 minutes ; coefficient : 2

  • Épreuve orale n° 3

Épreuve d'exercices physiques portant sur un test de pompes, un test de gainage, une course de sprint sur 60 mètres et une course d'endurance sur 2000 mètres.

Un arrêté du 7 septembre 2015 fixe la nature, les modalités et les barèmes de l'épreuve d'exercices physiques commune aux concours externes et internes ouverts pour le recrutement des personnels de la direction générale des douanes et droits indirects.

Coefficient : 3

N.B.

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves obligatoires est éliminatoire.

Pour les épreuves d'admissibilité n°2 des concours externes et internes, le choix de l'option doit être précisé lors du dépôt de la demande d'admission à concourir.
Les candidats doivent préciser dès l’inscription la langue choisie.

Pour les épreuves facultatives :

  • les candidats désirant s'y présenter doivent le préciser lors du dépôt de leur demande d'admission à concourir
  • seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte.

Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. La somme des points ainsi obtenus forme le total des points obtenus par le candidat.
 

Programme des épreuves

Contact

Vous pouvez contacter directement le service des examens et concours de votre direction de rattachement.

Vous habitez en région parisienne

Pour tous les autres départements

Formation initiale

Les lauréats du concours accomplissent un stage d'une durée d'un an.

Autres informations

Nomination

Les lauréats des concours externes et internes sont nommés contrôleurs stagiaires.
A ce titre, ils accomplissent un stage d'une durée d'un an.

Stages

Le stage comprend un cycle d'enseignement professionnel d'une durée de douze mois, comprenant deux périodes distinctes :

  • un cycle d’enseignement professionnel d'environ 4 mois, à l'École Nationale des Douanes de La Rochelle. Dès leur entrée en école, les stagiaires sont astreints au port de l’uniforme.
  • une période de formation pratique d'environ 8 mois dans les services déconcentrés de la direction générale des douanes et droits indirects.

Le lieu géographique du stage dépendra des besoins de l’administration et du classement à l’issue du cycle d’enseignement professionnel.

Titularisation

 A l'issue de leur année de stage, et sous réserve qu'ils aient satisfait aux divers contrôles des connaissances effectués durant cette période, les contrôleurs stagiaires sont titularisés et affectés dans les services en tant que contrôleur des douanes et droits indirects de deuxième classe.

Rémunération

Vous percevrez, en chiffres bruts annuels, dès l'affectation en sortie d'école 28 900 euros dans la branche de la surveillance (primes incluses).
Chiffres indicatifs pour des agents recrutés à titre externe (base 2018).

Perspectives d'évolution administrative

Le grade de contrôleur de deuxième classe comprend 13 échelons. Le passage de l'un à l'autre s'effectue par ancienneté. Les contrôleurs peuvent accéder aux grades supérieurs par concours ou par promotion au choix, sous réserve de certaines conditions d'ancienneté de carrière. Ils peuvent ainsi accéder, en catégorie B, au grade de contrôleur de première classe et de contrôleur principal et, en catégorie A, au grade d'inspecteur lequel ouvre lui-même l'accès au cadre supérieur.

Modifié le 11/09/2018
Partagez cet article !