Espace recrutement

Label diversité

Conseiller réglementation

Catégories A et B

Définition synthétique

Le conseiller réglementation renseigne, assiste et conseille les opérateurs extérieurs et les agents chargés d'appliquer les réglementations douanières et fiscales.
Il est également l'interlocuteur des partenaires institutionnels, des autres administrations, des parlementaires et des élus locaux.

Activités principales

  • Rédaction de textes, notes et rapports à caractère réglementaire, et établissement de conventions engageant l'administration
  • Réalisation d'audits pour l'octroi et le suivi d'agréments et de procédures douaniers
  • Participation aux actions de qualité de service et de communication interne et externe
  • Réalisation d’actions de formation et d'information internes et externes
  • Veille dans son domaine d’activité
Savoirs Savoir-faire Savoir-être
  • Droit douanier, droit fiscal
  • Réglementation relative à l'octroi et la gestion des procédures douanières
  • Organisation, fonctionnement et missions de l’administration
  • Environnement économique, flux internationaux et circuits logistiques des opérateurs économiques
  • Applications informatiques métier
  • Rechercher, analyser, synthétiser et diffuser des informations juridiques ou commerciales
  • Concevoir des solutions adaptées à la demande et au contexte
  • Rédiger des actes juridiques
  • Travailler en réseau
  • S’exprimer en public
  • Respecter les contraintes calendaires
  • Effectuer des requêtes
  • Rigueur
  • Réactivité
  • Sens de l’organisation
  • Esprit d’équipe
  • Sens relationnel
  • Sens de la communication
  • Sens du dialogue

Conditions particulières d’exercice

  • Travail en plate-forme
  • Disponibilité au-delà des horaires habituels de travail (permanence en soirée, samedi)

Tendances d’évolution

Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Renforcement de la sécurité juridique
  • Evolutions réglementaires, notamment dans le domaine communautaire
  • Développement des activités de communication
  • Sécurisation des procédures
  • Développement de la polyvalence
  • Diversification vers d’autres domaines et sources juridiques

Proximité de compétences

  • Service aux usagers et aux acteurs publics
  • Réglementation et affaires juridiques

 

Partagez cet article !