Accueil du portailFETE-GASTRONOMIE › "Des chefs cueillent, chassent, il existe un réel lien affectif avec les produits."

"Des chefs cueillent, chassent, il existe un réel lien affectif avec les produits."

 

Magalie Burger – Alsace Destination Tourisme

  • Pouvez-vous me présenter Alsace Destination Tourisme ?

Notre organisation, fondée en 2016, résulte de l’union des 2 comités départementaux de tourisme du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.  Son rôle est d’agir en faveur du développement et de l’innovation touristique en Alsace.

Nous avons dégagé dans notre stratégie d’innovation touristique 6 pôles d’innovation d’excellence dont la gastronomie fait partie. Je m’occupe principalement de « brassitourisme » et d’œnotourisme, la bière et le vin faisant partie des grandes productions de la région.

 

  • Quels événements allez-vous mettre en avant pour la Fête de la Gastronomie – Goût de France 2018 ?

Nous participons pour la 4e année à la fête en coordonnant l’ensemble des événements mis en place. Tout un ensemble de professionnels, de collectivités locales et d’associations sont mobilisés pour ces opérations. Pour vous en citer quelques-uns :

A Mulhouse, la traditionnelle fête de l’oignon et des vendanges offre chaque année l’occasion d’organiser diverses opérations. Parmi celles-ci un brunch dominical, un quizz gastronomique, un concours et atelier de confection de tartes ou encore une soirée à l’auberge du Zoo.

L’Ecomusée d’Alsace, village-musée incarnant l’Alsace traditionnelle, organise l’opération « Goûts de France et d’Alsace », les 21, 22 et 23 septembre avec des ateliers culinaires, des dégustations, des contes, des échanges de recettes, etc.

L’opération « Apéro culture » met en place un village dans le centre de Strasbourg avec des ateliers consacrés aux diverses spécialités du terroir puis propose une dégustation mets et vins chez le plus vieux caviste de Strasbourg, Au millésime.

Nos produits locaux sont particulièrement mis à l’honneur. Dans la commune de Meistratzheim, la choucrouterie Lepic propose des visites pour découvrir le produit de la choucroute, à quelques pas des champs dans lesquels celle-ci pousse. La fabrique de Bretzal de Gundershoffen ouvre également ses portes pour faire découvrir ses recettes.

 

  • Que vous évoque la thématique « Le goût dans tous ses sens » ? Comment celle-ci est-elle incarnée par votre événement ?

J’interprète le mot « sens » dans ses deux définitions. C’est d’abord  la dégustation, le bien-manger, la slowfood (l’art de manger doucement pour prendre conscience de nos gestes et de nos ressentis).
Mais c’est aussi le sens de ce que nous faisons : comment agir de manière responsable, en favorisant l’approvisionnement en circuit court. Des chefs cueillent, chassent, il existe un réel lien affectif avec les produits.

 

 

Christophe Bergamini-  Directeur de l’office de tourisme de la Vallée de Kaysersberg

  • Comment l’office de tourisme de la Vallée de Kaysersberg compte-t-il agir pour cette 8e édition de la Fête de la Gastronomie – Goût de France ?

Nous organiserons vendredi 21 septembre sur la  place de l’Hôtel de Ville de Kayserberg, sous grand chapiteau, un « Cook Show ». Il sera retransmis sur un grand écran et impliquera 9 chefs locaux dont des étoilés comme Julien Binz ou Olivier Nasti.

 

  • Comment « Le Goût dans tous ses sens » sera-t-il mis en avant ?

Les chefs se relaieront pour présenter leurs plats autour du thème des 5 sens puis s’en suivra une intervention d’un grand nom du vin, Paul Blanck, qui nous expliquera  comment associer les vins d’Alsace avec les plats des chefs. Enfin, une dégustation des plats de chefs et des vins de Paul Blanck aura lieu.

 

  • Les produits utilisés seront-ils locaux ?

Evidemment. Nous voulons d’ailleurs monter un mini marché pour associer les producteurs à l’événement.  Ils vendront leurs produits (fromage, miel, pain, escargots, maraichers, etc) avec lesquels les chefs auront cuisiné.

 

 

Jacques EBER, Délégué des Maîtres-Restaurateurs du Bas-Rhin

  • Qui sont les Maîtres-Restaurateurs ?

Maître-Restaurateur est un titre d'Etat qui vise à promouvoir les professionnels de la restauration et la cuisine de qualité, travaillant avec de bons produits locaux dans leur diversité.

 

  • Qu’allez-vous proposer pour la Fête de la Gastronomie – Goût de France 2018 ?

Cela fait déjà deux années de suite que nous participons à la fête à Strasbourg en réunissant des associations du Bas-Rhin : des chefs d’Alsace (titre exigeant d’être Maître-Restaurateur, avoir une certification régionale et logis de France), les étoilés d’alsace (association qui regroupe des pâtissiers, boulangers, fromagers, dans une logique de qualité), ou encore les corporations des boulangers, des bouchers, des pâtissiers.

Cette année, nous proposons un village de la gastronomie au marché couvert de Schiltigheim aux Halles du Scilt et sur la place de la liberté, où des producteurs locaux viendront vendre leurs produits. 11 stands seront présents entre 11h et 18h, avec pour objectif de promouvoir le circuit court, les produits saisonniers régionaux et les savoir-faire locaux. Ces stands proposeront des dégustations.

Vendredi et samedi matin, nous organisons la « parenthèse vignerale », il s’agit de visites chez des vignerons. Nous nourrissons donc à la fois l’esprit et l’estomac !

 

 

 

Emblématique de ce que peut être le tourisme gastronomique, la Fête de la Gastronomie – Goût de France sera présente dans toutes les régions les 21, 22 et 23 septembre pour célébrer les produits et savoir-faire locaux qui font la richesse de notre patrimoine culturel français